Pourquoi la Mode Éthique Coûte Cher ? Le Prix Juste

Clock icon Temps de lecture: 1 minutes 27.08.2021

“50 € pour un t-shirt en coton bio ? Quelle aberration. Il y a des tops tout aussi quali pour deux fois moins cher chez Zara. Que des arnaqueurs ces marques de vêtements éthiques de toute façon.”

On pense que vous serez d’accord avec nous pour dire que ce qui est vraiment choquant, c’est plutôt de vendre des tee-shirts 5 €. Des prix grotesques pourtant affichés toute l’année dans les enseignes de prêt-à-porter.

C’est devenu la norme.

Mais, qu’en est-il du vrai coût de fabrication de nos vêtements ?

Ne nous leurrons pas. Si ce n’est pas vous qui payez le prix fort, quelqu’un d’autre le fait à votre place.

Chez Atelier Unes, on vous propose des vêtements écologiques au prix juste. Quelle que soit la saison. Et ce, même si cela signifie qu’il n’y aura pas de soldes d’été, d’hiver, pour la fête des Mères ni la fête des Gueux. 

Si vous vous demandez encore pourquoi nos tarifs font de vous des clientes ultra gagnantes, vous êtes au bon endroit. On décortique la répartition de nos coûts de fabrication avec vous.

Le prix juste, c’est quoi ?

Un prix juste dans la mode durable, c’est un prix qui :

  • représente la véritable valeur du vêtement ;
  • rémunère chaque intermédiaire de façon équitable ; 
  • offre une marge raisonnable à la marque.

On sait ce que vous devez vous dire : “c’est bien beau tout ça, mais comment on le fixe ce prix ? Et puis d’abord, pourquoi ça coûte aussi cher ?

C’est une bonne question. C’est pourquoi on vous invite à lire la suite.

on-decortique-nos-prix-atelier-unes

Pourquoi la mode éthique coûte (plus) cher ?

Fabriquer des vêtements bio en France, c’est non seulement compliqué, mais ça coûte cher. 

Atelier Unes (c’est nous), est une jeune marque de mode française collaborative éco-responsable. Depuis 2018, nous travaillons dur pour proposer à nos clientes un dressing durable en circuit-court. Cela signifie que nous avons fait des choix environnementaux et éthiques justifiant nos tarifs.

Cela débute avec le choix de nos textiles.

Les matières 

Nous utilisons uniquement des matières naturelles (coton biologique, lin, tencel, laine, cuir végétal) ou matières recyclées certifiées (econyl, q-nova, laine recyclée). D’ailleurs, elles possèdent toutes des labels.

Vous trouverez des dossiers complets chaque textile dans notre rubrique nos matières écoresponsables. De l’agriculture en passant par la filature à la teinture de nos tissus, rien n’est laissé au hasard.

La confection

Nous travaillons uniquement avec des partenaires européens. Nous avons actuellement 3 centres de production de vêtements et accessoires de mode : à Paris, au Portugal et en Italie. 

Il va sans dire que nos articles sont confectionnés dans le respect des individus et de leurs droits. Aussi, tous sont rémunérés à leur juste valeur. 

Le transport 

Chaque acteur de notre chaîne de production est choisi avec soin. Pour la fabrication d’un vêtement, nous veillons à ce que les différents partenaires se trouvent dans un rayon maximum de 100 kilomètres. C’est le circuit-court.

Cela permet non seulement d’économiser sur les trajets, mais aussi de limiter notre impact écologique.

Ah et nos articles sont acheminés en camion tout au long de la chaîne de production.

La stratégie marketing

Sans stratégie marketing, pas de visibilité. Sans visibilité, pas de vente. D’ailleurs, comment avez-vous connu Atelier-Unes, ça nous intéresse : 

  • publicité Facebook ?
  • publicité Instagram ?
  • articles de blog ?
  • influenceuse ?

Nous engageons également des photographes, vidéastes et modèles photos pour donner vie à nos pièces sur le site.

Les charges de l’entreprise

Il n’y a pas que les particuliers qui paient un loyer, des charges, de l'électricité et tout le tintouin. Les entreprises aussi. Et comme on ne s’est toujours pas expatrié à Dubaï, on paie toujours des impôts. 

On vous l’accorde, c’est la partie la moins intéressante (et la moins marrante) mais c’est une partie importante : 

  • les charges sociales, les impôts, les assurances, le loyer du showroom ;
  • les salaires et les indemnités de stage (sachant que nous, Matthieu et Violette, ne comptons que pour un salaire !) ;
  • les frais techniques tels que le site web, le téléphone, Internet ou encore les déplacements ;

Conclusion : quelle est la répartition moyenne de nos coûts de fabrication ?

Puisqu’une image vaut mille mots, on vous laisse jeter un œil à notre infographie. On l’a faite avec amour.

Roulement de tambour :

repartition-couts-moyens-pour-prix-juste-atelier-unes-infographie

On sait que ça fait beaucoup d’infos, mais laissez-nous vous expliquer plus en détail.

Nous réalisons en moyenne une marge de 40,8 € (marge sur coût + transport avec frais de port hors taxe de 6 €.) 

Est-ce que ce montant vous paraît important ? Rassurez-vous, ces 40 euros ne vont pas directement dans nos poches. En réalité, c’est juste assez pour payer nos frais de fonctionnement. Cela représente environ 2,5 fois notre prix de vente. 

À titre indicatif, avec une marge de 2, un créateur est incapable de survivre. 2,5, c'est le minimum pour pouvoir payer toutes les charges de l'entreprise.

Pour nous, les coûts de production sont incompressibles. Nous refusons de payer moins ou de faire moins bien. Nous refusons également de vous pénaliser, vous, consommatrices. Alors, pour le moment, nous préférons réduire notre marge au maximum. Ainsi, nous obtenons un prix honnête pour tous les maillons de la chaîne. Le prix juste, quoi.

La précommande : notre secret pour vous proposer des vêtements de qualité à un prix raisonnable

Alors, c’est vrai. 

Vous ne trouverez jamais un cardigan ou une robe neuve d’une telle qualité pour seulement 30 euros sur notre e-shop. (On vous le dit de but en blanc, ce n’est pas ici que vous pourrez acheter des vêtements éthiques pas chers.)

On peut seulement vous promettre des vêtements aux matières écolo d’une qualité de folie pour un prix raisonnable. Ça, c’est notamment grâce à vous et à notre business model : la précommande. 

En effet, en payant votre vêtement en amont, c’est vous qui nous donnez le top départ de la production. Ainsi, nous avons l’assurance que chaque article confectionné est vendu. Cela signifie, pas de stock, pas de surplus. Qui plus est, toutes les ventes sont réalisées sans intermédiaire. On évite les marges affolantes des distributeurs. 

Ce n’est pas chouette ? 

En tout cas, nous, nous en sommes fiers ! Puisqu'une telle qualité au même coût matière et confection chez un concurrent obsédé de la marge vous reviendrait deux fois plus cher que chez nous. Autrement dit, le rapport qualité prix est indéniable.

Ce qui nous amène à notre deuxième point.

vrai-prix-fast-fashion-pourquoi-mode-ethique-coute-cher

Le vrai prix de l’industrie textile conventionnelle

Comment l’industrie de la mode réussit à vendre un tee-shirt seulement 5 € ? 

Reprenons donc depuis le début et parlons tissus.

Les matières dans la fast-fashion

Les grandes marques fabriquent des vêtements généralement composés de matières synthétiques. La fibre de polyester, par exemple, est une fibre polluante bon marché, résultant de la pétrochimie.

On retrouve également pas mal de vêtements en coton. Une matière naturelle certes, mais dont la culture est loin d’être respectueuse de l’environnement. Sans parler du fait que la qualité n’est pas nécessairement au rendez-vous.

Dites-vous bien une chose, dans la fast-fashion, c’est le tissu qui coûte le plus cher. Autrement dit, un vêtement à un prix riquiqui = tissu de qualité médiocre. Il n’y a pas de secret.

La fabrication 

Malgré ce que l’on pourrait croire, le coût de la main-d'œuvre ne représente que quelques centimes.

On ne vous apprend rien en vous disant qu’une bonne partie des vêtements de marques aujourd’hui sont fabriqués en Inde ou au Bangladesh. Savez-vous combien sont rémunérés ces ouvriers étrangers ? Entre 1 dollar et 50 cents pour plusieurs heures de travail

Rien de nouveau sous le soleil, pourtant. Nous savons pertinemment que ces pauvres gens sont payés une misère. Quelquefois même, leur maigre pécule est diminué sans raison apparente. De façon totalement arbitraire.

Il faut également se rendre compte que des enseignes telles que H&M ou Zara, par exemple, commandent des pièces par milliers. Plus il y a de volume, plus le prix à l’unité baisse.

Sans oublier que chaque jour, des femmes et des enfants travaillent minimum 16 heures quotidiennement pour satisfaire notre besoin incessant de faire de “bonnes affaires”. 

Parce que c’est aussi ça le vrai coût de notre garde-robe aujourd’hui. 

Les conditions de travail sont déplorables dans les usines de fabrication de vêtement : produits chimiques dangereux, équipements de sécurité inexistants.

On leur interdit parfois de boire pour prévenir toute envie pressante intempestive. De toute manière, certaines usines ne sont même pas équipées de sanitaires. 

Comme ça, le problème est résolu. 

Et comment oublier ces milliers de personnes qui ont tragiquement perdu la vie au Rana Plaza ?

Le transport 

Certains articles peuvent faire jusqu’à 1,5 fois le tour de la planète avant d’arriver en rayon. Si le transport n’influe pas énormément sur le prix final, il a un impact environnemental désastreux.

La marge de l’entreprise

On estime que les articles de fast-fashion sont vendus 4 à 8 fois plus cher que le réel coût de production d’un vêtement.

(Et, croyez-nous, le salaire des travailleurs chinois ou bangladais n’augmente pas en proportion avec le prix de vente.)

Par exemple, une robe en matière synthétique vendue à 100 euros a pour unique but de remplir les poches de l’enseigne

Comment une marque de vêtements pourrait-elle bien faire du chiffre d’affaires en proposant à en permanence des soldes et réductions allant parfois jusqu’à - 70 %

Ceci étant dit... prix élevé n’est pas non plus gage de qualité. Les marques de mode de milieu-de-gamme, voire de semi-luxe ne font pas mieux. 

Attendez de voir.

comparaison-chemise-polyester-the-kooples-chemise-naia-atelier-unes

Et les marques milieu-de-gamme dans tout ça ?

On pense à tort que “prix élevé” est égal à “qualité”.(C’est valable aussi pour les cosmétiques). 

Sandro, Maje, Zadig & Voltaire… Par exemple, sur le site internet de The Kooples on trouve une chemise en 100 % polyester à 98 €. (Dont on ignore le lieu de fabrication par ailleurs. Traçabilité 0.) Un tarif plutôt inapproprié qui reflète un objectif de vente ambitieux.

Ces marques de vêtement fixent d’abord leur prix de vente, puis, elles compressent au maximum les coûts de fabrication. Quitte à payer des ouvriers 23 € par mois seulement. Ainsi, elles nous vendent des articles à un prix jusqu'à 10 fois supérieur au coût réel de fabrication. 

En aucun cas, ce tarif énorme justifie une éthique sociale ou environnementale. Encore moins la qualité des matériaux utilisés. Il s’agit purement et simplement de marketing. Et, gare à celles qui useraient de greenwashing...

Comme dirait l’autre, c’est la marque que vous payez. Gardez en tête qu'une “marque très chère peut fabriquer et vendre des produits de mauvaise qualité, tandis qu’une enseigne plus abordable peut vendre des produits de très bonne qualité.” (Huffington Post)

Notre exemple précédent prouve d’ailleurs que vous avez tout ’intérêt à faire votre shopping chez nous. Notre chemise Naïa, 100 % tencel, certifiée Oeko Tex avec une garantie éthique - humaine, économique et environnementale coûte 30 euros de moins qu’une chemise en plastique (et même pas recyclé) chez The Kooples

Alors, qui a dit que la mode éthique coûtait cher ?

Désormais, il ne tient qu’à nous de décider à qui nous souhaitons donner notre argent. Prêtes à créer ensemble le vestiaire de demain ?

Pssst ! toi aussi tu veux t’habiller dans le respect de l’environnement sans prise de tête ? Retrouve tous nos basiques incontournables à shopper de seconde main et en boutique éthique. (Avec annuaire des marques vraiment engagées à retrouver en lien dans notre article.)

Notre Objectif est simple

Mettre un terme à la mode jetable et le faire ensemble !
Aujourd'hui nous sommes 80000, peut être seras-tu des nôtres ?

Vous décidez

Vous décidez

On se construit ensemble

Voir nos engagements

Thin arrow for send to page on Atelier Unes

Pour maintenant et demain

Pour maintenant et demain

Votre petite fille portera nos vêtements.

La durabilité c'est du sérieux

Thin arrow for send to page on Atelier Unes

Envie de découvrir nos produits ?

Envie de découvrir nos produits ?

Le plus dur c'est de choisir

Découvrir nos pièces durables

Thin arrow for send to page on Atelier Unes
0
water drop

Baignoires économisées par rapport à la fast fashion

0
airplane

Tonnes de CO2 économisées par rapport à la fast fashion

Flower with pollen
Portrait de Violette en noir et blanc
Sous Total
0€

Encore 120€ pour bénéficier de la livraison gratuite en France

chouchou rose recyclé pour cheveux atelier unes tendance

Les Chouchous Upcyclés 12€

Couleurs :