Pourquoi la Laine l'une des Matières les Plus Polluantes ?

Clock icon Temps de lecture: 1 minutes 02.06.2022

Quel est le vêtement le plus polluant de votre dressing ?

  1. Votre t-shirt en matière synthétique (type polyester) ;
  2. Votre pull en laine ;
  3. Votre pantalon en similicuir.

Alors ?

La réponse était : 2. le pull en laine. Qui l’eût cru ?

Le pull en laine fait partie des pièces les plus polluantes à produire. Pourtant, la laine est une fibre naturelle. C’est d’ailleurs une fibre facilement recyclable et totalement biodégradable

Alors comment sa production a-t-elle bien pu devenir l’une des plus néfastes de l’industrie textile ? Quelles mauvaises pratiques se perpétuent au sein des élevages d’ovins ? 

Comment est fabriquée la laine recyclée ? Est-elle vraiment une solution durable pour les marques de vêtements éthiques, pourquoi nous l'avons choisi pour notre Pull Azalée

Voilà un sacré programme qui nous attend aujourd’hui. 

La laine recyclée, c’est quoi ?

La laine recyclée est issue du recyclage mécanique des vêtements en laine usagés. 

D’après le Planetoscope, plus d’1 milliard de moutons produisent plus de 2 millions de tonnes de laine chaque année. Il est clair que nous possédons déjà bien assez de matières premières pour rester bien au chaud cet hiver. 

Et, la laine est une fibre millénaire bien trop extraordinaire pour être bêtement gâchée.

{button};
https://atelier-unes.com/products/le-pull-azalee-100-recycle;
Découvrir notre Pull Azalée 100% Recyclé

propriete-de-la-laine-atelier-unes

Quelles sont les propriétés de la laine ?

La laine, c’est :

  • un isolant incroyable : grâce à l’air emprisonné par ses fibres naturelles, les vêtements en laine de qualité protègent parfaitement du froid ;
  • une fibre naturelle, c’est aussi une fibre saine et anallergène : elle est composée de kératine une protéine naturellement présente dans nos cheveux ainsi que nos ongles ;
  • une fibre qui génère quasiment aucune électricité statique : d’après des études de l’institut de recherche Hohenstein en 1984, elle aurait même des vertus apaisantes ;
  • une matière respirante : elle régule l’humidité ainsi que la transpiration ;
  • un engrais précieux qui améliore la structure des sols : si vous ne voulez plus de vos vêtements en laine, vous pouvez les composter ;
  • une fibre autonettoyante : grâce à ses écailles qui s’ouvrent et se ferment, elle respire : la laine n’a pas besoin d’être lavée, juste aérée ;
  • une matière textile résistante qui vieillit encore mieux que Pharell Williams : oui, oui, oui ! on vous promet que vous pourrez garder notre pull-over toute la vie et plus encore. 

D’ailleurs, pour tout connaître sur l’entretien de la laine, on vous laisse consulter notre guide dédié. Pour toutes ces raisons, il est clair que le pull en laine constitue un véritable indispensable de la garde-robe. 

Cependant, comment allier éthique et écologie à notre cause ? En optant pour la laine recyclée.

Comment recycle-t-on la laine ?

Le recyclage de la laine de mouton utilise une technique vieille comme le monde (ou presque). 

Il s’agit d’un procédé mécanique en plusieurs étapes, particulièrement intéressant d’un point de vue écologique. En effet, ce procédé ne consomme que très peu d’énergie et d’eau :

  1. La laine est soigneusement triée par couleur, puis déchiquetée.
  2. Les fibres sont mélangées entre elles pour obtenir de nouvelles teintes : aucune teinture, ni produit chimique ne sont utilisés. 
  3. Les fibres sont filées puis tissées afin de redevenir de jolis pulls et gilets tout doux. 

Presque un jeu d’enfant. Ainsi, on évite les kilos de CO₂ provoqués par l’élevage des ovidés et surtout, on ne contribue pas à la maltraitance animale. À la place, on fait fonctionner l’économie circulaire et on recycle nos déchets ! Et ça, vous savez à quel point c’est important pour nous

impact-de-l-elevage-ovin-sur-environnement-atelier-unes-laine-recyclee

Quel est l’impact environnemental de l’élevage ovin ?

Voici la partie un peu moins drôle de cette histoire.

Si l’industrie du textile s’avère être l’une des plus polluantes, l’élevage industriel n’est pas en reste. Sur le site de l’organisation Green Peace, on nous dit qu’il génère autant d’émissions de gaz à effet de serre que le secteur du transport. Soit 14,5 % des émissions mondiales. 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’élevage ovin est deux fois plus polluant que l’élevage bovin. Parce que oui, comment parler de laine sans parler mouton et agneau ?

Comme on vous l’expliquait, chaque année 1 milliard de moutons produisent plus de 2 millions de tonnes de laine. À leurs risques et périls, comme nous le verrons plus loin. 

En septembre 2018, l’Agence de la Transition Écologique a publié un rapport nommé “Modélisation et évaluation des impacts environnementaux de produits de consommation et biens d'équipement”. Qu’elle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons découvert les conséquences désastreuses de la production d’un simple tricot en laine. 

Qui sont les plus grands producteurs de laine ?

Le premier producteur de laine au monde est la Chine. On y trouve notamment de la laine angora dont les méthodes de récoltes sont régulièrement mises en cause. 

Elle est suivie de près par l’Australie, où est produit en majorité de la laine mérinos. Une race de mouton très présente sur le territoire. Idem pour la Nouvelle-Zélande, connue pour ses purs béliers mérinos.

Les effets de l’industrie textile sur la planète

Dans son rapport, l’Ademe a consacré une vingtaine de pages à l’industrie du textile, tant décriée ces dernières années. Elle a ainsi mis en lumière sa contribution :

  • aux émissions de CO₂ et de particules ;
  • à l’épuisement des ressources minérales et fossiles ;
  • à la consommation d’énergie ;
  • ainsi qu’a l'eutrophisation des eaux douces

Pour ceux qui n’en auraient pas entendu parler, l’eutrophisation désigne les déséquilibres au sein des milieux aquatiques dû à une trop forte concentration d’azote et de phosphore. Grosso modo

elevage-ovin-impact-environnemental-et-maltraitance-animale

Les effets de l’élevage des moutons dans l’industrie textile

De tout le processus de fabrication du fil de laine, la culture du mouton est ce qui génère le plus de pollution des eaux

Et pour cause.

Les excréments des ovins, également responsables de l’émission de méthane, sont notamment déversés dans les cours d’eau… C’est loin d’être le seul (gros) inconvénient de la production de laine. Jugez vous-même  : 

  1. 1 kilo de laine produit représente 40 kilos de CO₂ rejeté. 
  2. L’élevage bovin provoque l’érosion des sols via la destruction de la végétation et des sols en général. 
  3. Les éleveurs font usages de produits chimiques toxiques (insecticides, pesticides) directement sur la peau des moutons, voire par injections. Ainsi, non seulement la santé des animaux est menacée, mais aussi celles des éleveurs, des consommateurs et encore une fois des écosystèmes. 
  4. La laine brute est débarrassée de ses impuretés via un traitement qui nécessite (à nouveau) l’intervention de produits chimiques et de beaucoup d’eau : 12 litres pour 1 kilo de laine. Ces déchets sont ensuite répandus dans les eaux usées, faute de pouvoir être facilement filtrées.

D’ailleurs, à titre d’information, cette étape représente un tel impact environnemental que les pays industrialisés préfèrent acheter de la laine déjà lavée. Même les plus grands producteurs de laine que sont l’Australie et la Nouvelle-Zélande envoient leurs fibres en Asie pour être nettoyées… 

La cause animale dans tout ça

La cause animale est au cœur de la production de laine. 

Eh oui, il ne faut pas oublier qu’avant d’être un pull en maille, la laine appartenait à un petit mouton tout mignon. Peut-être avez-vous déjà entendu dire que le bélier avait besoin d’être tondu pour survivre

Certes, il arrive que certains moutons meurent littéralement de chaud sous leur toison impressionnante. C’est un fait, leur fibre kératinisée pousse en permanence. 

Néanmoins, il fut un temps où les Ovis aries étaient tout à fait capables de réguler leur production de laine tous seuls comme des grands. Encore une fois, il a fallu que l’Homme bidouille avec les gènes des moutons pour en faire des machines à laine

Ce n’est, là encore, qu’une infime partie du calvaire que l’on fait subir à nos gentils moutons. 

Avez-vous déjà entendu parler du “muesling” ? Également appelé caudectomie, elle désigne la “coupe de queue”. Cela consiste à couper la queue et l’arrière-train des ovidés à coup de cisailles ou en utilisant un élastique caudal. Pourquoi tant de haine nous direz-vous ?

Ce procédé permet de lutter contre l’accumulation d’excréments autour de l’arrière-train. Ces derniers sont sujets à des myases. Ce sont des infections provoquées par la ponte de larves de mouches sous leur peau. Peu ragoutant on vous l’accorde. Il s’agit d’une méthode malheureusement banalisée en Australie et en Chine notamment. Bien souvent, sans anesthésie aucune… Ce n’est pourtant pas faute d’avoir mis au point des méthodes moins cruelles pour lutter contre ces phénomènes infectieux. 

D’ailleurs, les études scientifiques peinent à justifier l’efficacité de cette pratique parfois réalisée par pure “tradition”.

De manière générale, les mutilations sont monnaie-courante dans les élevages de moutons. 

La castration est également très répandue : elle sert notamment à modifier le mauvais goût de la viande des moutons mâles entiers ayant atteint la puberté. En France, les agneaux sont désormais épargnés par cette pratique puisqu’ils sont abattus avant leur adolescence

En revanche, à l’étranger, les mâles sont castrés de façon plutôt violente. Toujours sans anesthésie, on leur inflige des douleurs pour le moins intenses : leurs testicules sont entourés d’un anneau en caoutchouc, coupant l’afflux sanguin conduisant inévitablement à une nécrose.

Sans parler de la négligence provoquant des décès prématurés. En effet, un mouton a une durée de vie de 10 à 12 ans. Malheureusement, manque de soin oblige, nombre d’entre eux n’atteignent même pas l’âge de 2 ans.

On pari que vous voyez vos mitaines d’un autre œil maintenant… 

Évidemment, il existe aussi des éleveurs passionnés, aux petits soins pour leurs bêtes. Néanmoins, la maltraitance animale est une réalité  sur laquelle on ne peut pas fermer les yeux.

Que ça nous plaise ou non. 

{button};
https://atelier-unes.com/products/le-pull-azalee-100-recycle;
Découvrir notre Pull Azalée 100% Recyclé

pull-azalee-laine-recyclee-atelier-unes

La laine éthique chez Atelier Unes

L’hiver dernier, nous avons lancé notre première pièce confectionnée en laine écoresponsable. Il s’agit de notre chandail pour femme tout douillet en laine recyclée : Azalée. S’il n’est plus disponible à la vente actuellement, vous pouvez d’ores et déjà participer à la création de notre prochaine collection hiver. 

Au programme : des chaussons en matière recyclée et surtout un cardigan en laine recyclée de confection Portugaise. Le parfait mélange entre notre pull Azalée et notre Cardigan Durable en coton bio.

On vous attend nombreuses pour répondre à nos sondages. 

Avec vous, construisons la mode durable de demain. 

Notre Objectif est simple

Mettre un terme à la mode jetable et le faire ensemble !
Aujourd'hui nous sommes 80000, peut être seras-tu des nôtres ?

Vous décidez

Vous décidez

On se construit ensemble

Voir nos engagements

Thin arrow for send to page on Atelier Unes

Pour maintenant et demain

Pour maintenant et demain

Votre petite fille portera nos vêtements.

La durabilité c'est du sérieux

Thin arrow for send to page on Atelier Unes

Envie de découvrir nos produits ?

Envie de découvrir nos produits ?

Le plus dur c'est de choisir

Découvrir nos pièces durables

Thin arrow for send to page on Atelier Unes
0
water drop

Baignoires économisées par rapport à la fast fashion

0
airplane

Tonnes de CO2 économisées par rapport à la fast fashion

Flower with pollen
Portrait de Violette en noir et blanc
Sous Total
0€

Encore 120€ pour bénéficier de la livraison gratuite en France

Reflet dans un miroir d'une femme portant une chemise blanche Naïa et un jeans tenu par une ceinture Atelier Unes noire en raisin et dont une boucle en laiton dorée. Boucle argenté aussi disponible

La Ceinture Rosie 69€

Couleurs :